baniere-ps1 

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 17:54


1-La-vie-sans-lui.jpg


La fidélité... la fidélité... la fidélité...
Au journaliste de télévision qui les interrogeait, caméra en main hors ma présence sur mes qualités,ils ont tous répondu l'un après l'autre : la fidélité. Tous !
-Et son principal défaut ?
-La fidélité, a répondu Zinzin aussi sec, pas mécontent de sa trouvaille.
C'est toujours lui, décidément, qui tombe pile là où je l'attends : en plein coeur.
Il a raison, le voilà bien mon défaut le plus grave, le plus beau : la fidélité. Oui, elle porte en elle l'exigence des grands sentiments. Pourquoi n'ont-ils pas répondu la gentillesse tout simplement ? Trouvent-ils le mot trop faible ou trop fort ?
Je l'aime tant ce mot-là.
Celui qui me convient le mieux. Stéphane le savait, lui.

La vie sans lui de Pascal Sevran.

Publié par Ronan Ronan - dans Citation
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 20:48

1-La-vie-sans-lui.jpg
Lorsque j'avais mal, hier encore, au ventre, à la tête, aux pieds ou aux fesses, seul Stéphane était capable de me rassurer. A lui ( comme à ma mère dans l'enfance ) je pouvais dire : j'ai mal, j'ai peur...j'ai froid. Son diagnostic était sans appel : " Tu n'as rien, rien " pour qu'aussitôt je me sente mieux, en effet. Ce genre de miracle relève de l'amour, chacun sait cela, je n'ai pas attendu de l'avoir perdu pour m'en convaincre.
 
La vie sans lui de Pascal Sevran.


Publié par Ronan Ronan - dans Citation
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 19:34


1-La-vie-sans-lui.jpg
Si je souris trop ostensiblement aux gens que je croise dans les rues je crains de paraître content de moi, sûr de mon effet ; si je marche droit, sans répondre aux regards surpris et le plus souvent amicaux de ceux qui voudraient m'approcher mais n'osent pas, on me jugera distant. Comment faire ? Ce n'est pas si simple de paraître naturel dans une situation qui ne l'est pas.

La vie sans lui de Pascal Sevran.

Publié par Ronan Ronan - dans Citation
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 12:15



Publié par Ronan Ronan - dans Multimédia
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 21:31


2-Des-lendemains-de-f-tes.jpg
Ceux qui trouvent une place dans ma vie et donc dans mon journal auront retenu d'abord des insignifiances. Certains se résument à cela d'ailleurs : à des insignifiances. je vais continuer à dire qu'ils ont le nez au milieu de la figure même s'ils ne le voient pas.

Des lendemains de fêtes de Pascal Sevran.

Publié par Ronan Ronan - dans Citation