baniere-ps1 

30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 15:27



Publié par Ronan Ronan - dans Multimédia
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 13:59


1-La-vie-sans-lui.jpg
J'avais tellement nié l'instant fatal que je ne pouvais pas être là, c'est le seul rendez-vous que j'aie manqué avec lui. Je ne le regrette pas. Peut-être même Stéphane a--il préféré que l'histoire se termine ainsi : sans moi ce jour-là, pour ne pas me voir pleurer.

A-t-il murmuré mon nom ? Le savoir ne me consolerait pas. Je n'ai pas crié, je n'en veux à personne, j'ai tremblé et je tremble encore. Je suis né en tremblant de peur à l'idée que Stéphane ne me verrait pas mourir.

La vie sans lui de Pascal Sevran.

Publié par Ronan Ronan - dans Citation
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 18:12


5-On-s-ennuyait-le-dimanche.jpg
Me voilà repris par le démon du rangement, autrement dit, du nettoyage par le vide. Je ne souffre pas l'idée que s'entasse ici et là, dans les armoires et les greniers, le bric-à-brac dérisoire de nos vies, de la mienne, de la sienne.
Nos chemises défraîchies, ses jeans et les tee-shirts de sa jeunesse seront chiffons bientôt, le costume blanc que j'arborais fièrement en haut du grand escalier du Casino de Paris au final, une serpillière mangée aux mites.
Des reliques ? Si l'on veut, mais pour qui ? Vais-je aller jusqu'à mon dernier souffle me recueillir devant des oripeaux de ma gloire passée ?

On s'ennuyait le dimanche de Pascal Sevran.

Publié par Ronan Ronan - dans Citation
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 16:00


3-On-dirait-qu-il-va-neiger.jpg
Un jour finalement un jeune homme d'autrefois se souvient de nous. Il est trop tard. Nous sommes morts. Seul l'instant compte, dans les cinq minutes qui suivent, nous aurons mal de nouveau ou nous irons mieux. Il y a toujours quelque chose ou quelqu'un qui nous interdit d'être heureux tout à fait ou malheureux complètement.
Si nous voulons vivre, c'est-à-dire aimer et être aimés, il faut nous tenir prêts à souffrir aussi. Le bonheur dans sa splendeur porte déjà en lui l'ombre qui l'emportera.

On dirait qu'il va neiger de Pascal Sevran.

Publié par Ronan Ronan - dans Citation
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 16:32


9-Les-petits-bals-perdus.jpg
Quel besoin de se répandre, puisque de toute façon, personne ne peut rien à ces instants où tout bascule, personne sinon quelques hommes et femmes qui se penchent sur vous scalpel en main. Je sais depuis toujours qu’on est seul face au malheur.

Les petits bals perdus de Pascal Sevran.

Publié par Ronan Ronan - dans Citation